1918 : quand Toulouse pleure ses morts et construit son avenir - Franceinfo

Ville de "l'arrière", Toulouse n'a pas souffert de la guerre dans sa physionomie. Pourtant, elle n'est plus la même qu'en 1914. Même si elle n'a pas à se reconstruire, elle doit penser à son avenir car ses industries sont désormais étroitement liées à ...



LIRE L'ARTICLE ORIGINAL SUR france3-regions.francetvinfo.fr

LIRE