Fourrière violente : la version des policiers - Est Républicain

Un « individu « arrogant », « ivre » et « difficile à maîtriser ». C'est ainsi que les policiers de Nancy décrivent le jeune Mosellan avec lequel ils ont eu maille à partir le dimanche 4 mars à 4 h 30 du matin. Relatée dans nos colonnes ,/edition-de ...



LIRE L'ARTICLE ORIGINAL SUR estrepublicain.fr

LIRE

Vous souhaitez investir dans l'immobilier et défiscaliser !

Vérifier votre éligibilité

SIMULATION PINEL