Grand Poitiers, la force tranquille - Centre Presse

Nous avions discuté un peu mais on était rentré à 2h du matin sur Poitiers: trop tard pour faire la fête », commente Paul Barral, le gardien poitevin. Alors, dans la nuit de samedi à dimanche, les joueurs de Christian Latulippe ont rattrapé le temps perdu.



LIRE L'ARTICLE ORIGINAL SUR centre-presse.fr

LIRE

Vous souhaitez investir dans l'immobilier et défiscaliser !

Vérifier votre éligibilité

SIMULATION PINEL