Non, un blindé de la gendarmerie n’a pas brisé une vitre de l’Arc de Triomphe pendant le mouvement du « Convoi de la liberté »



LIRE L'ARTICLE ORIGINAL SUR Actu-Mag.fr